Brûlure d'estomac.

1. Qu’est-ce que c’est ?

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS31ElHISRlMVZ8zRVpW15U2y6I8uZkK7xnBazSQm_JCUkgXev18g http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTOAdWekXs-jqfBpF5YTTEb0_gByGjOGyZAsSHsB5is7sKvtSGN

 La brûlure d'estomac est une sensation de cuisson, d'acidité au niveau de la partie supérieure gauche de l'abdomen.

La brûlure d'estomac est le signal d'une inflammation de la muqueuse de l'estomac.
L'inflammation peut être diffuse, dans le cas des gastrites par exemple, ou plus localisée et importante, créant l'ulcère. La brûlure d'estomac se situe normalement sur la partie haute et gauche de l'abdomen, mais on inclut également les brûlures « épigastriques », plus centrales (en regard du plexus solaire). Différentes informations permettent d’orienter le médecin vers un diagnostic précis : localisation exacte,  modalités d'apparition (l'heure par rapport aux repas, les attitudes qui la soulagent, celles qui l'aggravent).

Les causes déclenchantes des brûlures sont multiples : prise médicamenteuse, aliments épicés, stress, acides, alcool...
  2. Les définitions ?
La gastrite est une inflammation « superficielle » de la muqueuse de l'estomac. Elle peut provoquer des brûlures, mais il arrive fréquemment qu'elle évolue silencieusement, entraînant une atrophie, c'est-à-dire une disparition des cellules de la zone atteinte.
L’ulcère est une inflammation plus localisée « rongeant » la muqueuse, créant un creux, voire un trou. Elle peut se situer au niveau de l'estomac, mais se retrouve le plus souvent au niveau du duodénum.
Le reflux gastro-œsophagien est un reflux du liquide acide de l'estomac vers l'œsophage, possédant une muqueuse non prévue pour supporter l'acidité. La douleur est facilement reconnaissable lorsqu'elle s'accompagne d'un pyrosis, brûlure remontant sur la ligne médiane thoracique, pouvant aboutir à l'irruption de liquide acide dans la bouche. Dans ce cas, il s'agit davantage d'une brûlure de l'œsophage.
  3. Quelles sont les causes ?
 Gastrite et ulcère, responsables de brûlures d'estomac, ont de nombreux points communs, et résultent d'un déséquilibre entre sécrétions acides et protection de l'estomac. Ce déséquilibre peut être provoqué par différents agents extérieurs, des atteintes immunitaires ou un défaut de structure pour le reflux.
 Les causes de gastrites et d'ulcères
Certains médicaments :
- l'aspirine et tous les médicaments qui en contiennent ;
- les anti-inflammatoires non-stéroïdiens ;
- le chlorure de potassium.
 L'infection par une bactérie, l'Helicobacter pylori, souvent contractée pendant l’enfance et qui se manifeste à l’âge adulte par une gastrite voire un ulcère.
 L'ingestion de caustiques (Javel par exemple).
 Les facteurs de stress jouent un rôle important.
 L'anémie de Biermer, qui est une maladie (auto-immune) entraînant l'atrophie des glandes fabriquant le facteur intrinsèque qui, normalement, permet l'absorption de la vitamine B12.
 Autres facteurs : l'alcool, le tabac.
 Les causes de reflux gastro-œsophagien
La hernie hiatale est une remontée anormale de l'estomac au niveau du thorax par le trou par lequel passe l'œsophage.
 Les erreurs hygiéno-diététiques : prendre de trop gros repas, s'allonger tout de suite aprabdomen, estomac, gastriteès avoir mangé, etc.
 4. Quel mécanisme ?
L'estomac assure une partie de la digestion alimentaire, grâce à une fonction mécanique et une fonction chimique. L'estomac possède des capacités de distension et une musculature qui lui permettent d'assurer sa fonction mécanique qui correspond à un malaxage des aliments pour les imbiber continuellement de sécrétions, et les orienter progressivement vers la sortie, c'est-à-dire le pylore, puis le duodénum.
Il possède également une fonction chimique qui est la sécrétion gastrique, d'une part pour digérer les aliments, d'autre part pour protéger sa propre muqueuse.
La brûlure de l'estomac résulte d'un déséquilibre entre des facteurs d'agression (sécrétion acide et peptique) et des facteurs de défense (mucus, couche de cellules superficielle à la surface des parois de l'estomac, irrigation sanguine, étanchéité de la muqueuse aux ions H+ qu'elle libère), entraînant une altération de la muqueuse de l'estomac.
Les brûlures d'estomac apparaissent lorsque la muqueuse est agressée, enflammée soit parce que les sécrétions sont trop acides, soit parce que la muqueuse est trop fragile, pas assez protégée. Les sécrétions peuvent être trop acides du fait de l'alimentation, de la prise de médicaments qui augmentent l'acidité de l'estomac...
  5. Quels sont les facteurs de risque ?
 Les brûlures gastriques touchent davantage les personnes de plus de 60 ans et les femmes. Mener une vie vécue comme stressante ou un gros stress (hospitalisation en réanimation par exemple) augmentent les risques.
La consommation de tabac, d'alcool, la prise prolongée ou à trop grosse dose d'aspirine et/ou d'anti-inflammatoires augmentent également les risques. Certaines pathologies douloureuses nécessitant la prise de ces médicaments, une insuffisance rénale peuvent favoriser les brûlures.
Toute maladie diminuant l'irrigation sanguine de l'estomac entraîne une souffrance de la muqueuse qui s'abîme et se troue, créant de multiples ulcères.
 Pour l'ulcère, l’infection par la bactérie Helicobacter pylori est le principal facteur de risque.

6. Quels sont les facteurs aggravants ?  

Gastrite chronique Contrairement à la gastrite aiguë qui est susceptible de guérir complètement en quelques jours, la gastrite chronique peut aboutir progressivement et insidieusement à une atrophie gastrique, avec disparition des glandes.  L'anémie par saignement continuSournois, car peu abondant, le saignement des lésions gastriques peut devenir un problème à long terme par accumulation des pertes sur plusieurs mois. Le corps s'adapte en fabriquant rapidement des petits globules rouges, puisant sur les réserves en fer de l'organisme. L'anémie par atrophie des glandes est responsable de la fabrication du facteur intrinsèque permettant l'absorption de la vitamine B12 intervenant dans la fabrication du globule rouge.

 Hémorragie aiguë en cas d'ulcère
Le saignement est plus important, dû à une érosion des vaisseaux.
 La perforation de l'estomac ou du duodénum
En cas d'ulcère qui traverse complètement la paroi, créant une péritonite, le contenu de l'estomac se déverse dans la cavité abdominale.
 Le cancer
L'ulcère de l'estomac, mais pas celui du duodénum, peut évoluer vers un cancer.
 Les facteurs cumulés d'agression
L'aggravation des brûlures et les complications peuvent survenir également par association de facteurs agressifs. Par exemple, la prise de médicaments fragilisants l'estomac chez quelqu'un qui a déjà une gastrite augmentera les douleurs et le risque d'ulcère. La prise de médicaments fluidifiant le sang chez une personne ayant un ulcère qui saigne doucement entraînera un risque important d'hémorragie massive. La consommation de tabac favorise aussi la récidive.

7. Quel traitement ?

 http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ0c9oujxA7VFBlfV3LODwB5OS2Q38nKcRlwenO_5plhlM2kXCcawhttp://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQb54kHFHcu_leD6pV8hxj0cRRBK7a697ek4OIskw-ZCuQX6K67

Il existe différents traitements pour les brûlures d'estomac qui ont pour objectif de soulager rapidement, d’accélérer la cicatrisation, et éviter le développement de complications et les récidives.
Avant tout traitement médicamenteux, il est indispensable de supprimer tout comportement favorisant les brûlures, et ralentissant la cicatrisation (supprimer le tabac, l'alcool, le café, les aliments agressifs, ainsi que l'utilisation des médicaments irritant l'estomac).
Il faut entretenir ou restaurer la denture. Ensuite, si malgré l'arrêt de ces habitudes, les brûlures persistent, des traitements médicamenteux sont possibles.

Les médicaments
- Les pansements gastriques sont comme des plâtres qui recouvrent les parois de l'estomac, pour les protéger de l'acidité. (Ils se substituent ou complètent le rôle du mucus lorsqu'il est insuffisant). Ils sont composés à base d'argile, par exemple.

- Différentes classes d'anti-acides luttent contre l'acidité excessive de l'estomac :
• les « inhibiteurs de la pompe à protons » et les anti-histaminiques qui diminuent la sécrétion d'acidité ;
• les médicaments qui « absorbent » l'acidité déjà présente.

- Les prostaglandines de synthèse jouent un rôle protecteur à tous les niveaux.

- Le traitement par deux antibiotiques pour supprimer la présence de la bactérie Helicobacter Pylori évite les récidives, et permet une meilleure cicatrisation de la muqueuse.

Le traitement chirurgical, envisagé lors de l'échec des médicaments, est devenu très rare (en dehors des complications).
  8. Comment les éviter ?
 Certains comportements peuvent éviter la survenue de brûlures ou bien les calmer lorsqu'elles sont installées :
- éviter le tabac ;
- éviter la consommation excessive d'alcool ;
- ne pas faire d'automédication, surtout avec les anti-inflammatoires ;
- éviter de boire du café si on est sensible ;
- privilégier les moments de détente, une activité physique régulière ;
- ne pas s'allonger immédiatement après les repas ;
- ne pas manger trop épicé, trop acide et, parfois, trop sucré : observer les réactions du corps selon les aliments, chacun pouvant réagir différemment ;
- lutter contre le stress en apprenant à respirer calmement et profondément (l'estomac est en contact direct avec le diaphragme, grand muscle respiratoire facilement contracté et bloqué en cas de stress). Il est également possible de s'initier à des techniques de relaxation, telles que le yoga ou la sophrologie ;
- apprendre à respirer correctement favorise également l'oxygénation des tissus et, donc, leur santé.
 9. Votre consultation 
Vous faciliterez le travail de votre médecin en notant les différentes spécificités de cette douleur.
En préparant votre consultation notez bien ce que vous ressentez et dans quelles circonstances survient celle douleur : cela aidera votre médecin.
- Où se situe votre douleur ? Est-elle fixe ou bouge-t-elle ?
- Depuis quand avez-vous mal ?
- Avez-vous toujours mal ? Ou est-ce à certaines périodes de la journée ? De l'année ?
- Quand apparaît la douleur ? Entre les repas ? Juste avant ? Pendant ?
- Par quoi est-elle aggravée ?
- Par quoi est-elle calmée ?
- Vos selles sont-elles parfois noires ?
- Vous arrive t-il de vomir du sang ?

- Avez-vous des maladies particulières ? Et dans votre famille ?
- Quel traitement suivez-vous ?
- Prenez-vous parfois de l'aspirine ? Des anti-inflammatoires ?
- Avez-vous des rhumatismes ? Quel traitement prenez-vous ?
- Etes-vous très fatigué ? Très essoufflé ?

- Fumez-vous ?
- Buvez-vous de l'alcool ? En quelle quantité ?
- Buvez-vous du café ?
- Avez-vous bon appétit ?
- Mangez-vous pimenté ?
- Quel rythme de vie avez-vous ? Etes-vous stressé ?
- Avez-vous une activité physique ?

Source: le figaro/sante 01/03/2012

 




 

2 commentaires:

  1. On confond parfois brulure et reflux gastrique.

    RépondreSupprimer
  2. La Maladie de Biermer est une condition dans laquelle il est l’amincissement de la muqueuse de l’estomac et de manque de production d’une substance appelée facteur intrinsèque . Facteur intrinsèque est produite par les cellules de l’ estomac,- il est indispensable pour l’absorption de la vitamine B12 à partir de l’intestin grêle. Ainsi , les personnes souffrant de cette maladie deviennent vitamine B12 déficient. Cette situation provoque une anémie . Plus d'information

    RépondreSupprimer