L'impétigo


1. Qu’est-ce que c’est ?


http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRRYZtoPrc_VOIQqx83BWaeARrpHg95PWsEtcBQe1m0KjFAzoVxhttp://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSbzMq10VQybdxYW-i-NPYZsqni2v3-8uz5ihhypZadeNWTHFUv
Comment commence l'impétigo?
L'impétigo vulgaire commence par une petite tache rouge qui se transforme rapidement en une lésion suintante recouverte d'une croûte jaunâtre.
Les lésions ont tendance à se propager, souvent par le grattage provoqué par des fortes démangeaisons.
Le liquide et les croûtes contiennent des millions de bactéries responsables de l'extension et de la transmission de la maladie.
La transmission peut se faire par contact direct ou via des objets contaminés (jouets, ustensiles divers etc.).
L’impétigo bulleux se distingue de l’impétigo vulgaire par l’apparition de renflements épidermiques douloureux (bulles), remplis de liquide, qui se développent à la surface de la peau. Lorsque ces bulles éclatent, elles se transforment en croûtes épaisses et brunâtres au pourtour rougeâtre.

 L'impétigo est une infection très contagieuse de la peau due à des bactéries (staphylocoque doré ou streptocoque). Elle est très fréquente chez l'enfant.

 http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSg3VMf-S5D42-RKaeQqMhLGbgFivqI_km_SYM0dmaa8twBwa4Xhttp://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQDy4TKHKFfLTzmOqfknyfzsN7EQnBulx3X5T2NQbf4YMbmrgv-X4tc9wkl7w

L’impétigo est une infection cutanée superficielle qui produit de pus : pyodermite aiguë superficielle. Elle se manifeste par l'apparition de lésions en forme de bulles remplies de liquide qui se dégradent très rapidement. Ces lésions sont entourées d'une auréole inflammatoire et présentent une collerette décollée. Les lésions sont alors croûteuses, jaunâtres (couleur jaune miel), prurigineuses (elles grattent) et suintantes (un peu humides).
Les lésions siègent le plus souvent au niveau du visage, sur le pourtour des orifices naturels. Les membres et le cuir chevelu sont moins souvent atteints.
L'impétigo est très contagieux, auto-inoculable et peut réapparaître plusieurs fois. On le rencontre très souvent chez l'enfant d'âge scolaire dans un contexte d'épidémie familiale ou scolaire ou dans les crèches. Il existe une recrudescence saisonnière en été, la chaleur et l'humidité favorisant sa dissémination.
L'impétiginisation est la surinfection d'une lésion préexistante (piqûre d'insecte ou autre) et dont les manifestations sont similaires à celles de l'impétigo.

2. Quels examens complémentaires ?

Le diagnostic est fait par le médecin à la simple vue des lésions. Des prélèvements cutanés ne sont pratiqués qu'en cas de doute et permettent de différencier l'impétigo provoqué par un streptocoque de celui lié à un staphylocoque (ce qui ne modifie en rien le traitement).
Lorsque l'impétigo est récidivant ou s'étend sur le corps, le médecin peut rechercher certaines prédispositions : diabète, déficit immunitaire.
 3. Quelles bactéries ?
 Deux bactéries peuvent être responsables de l'impétigo : le staphylocoque doré ou le streptocoque.
 http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSL8iTN5d7pcR5D65vndffKTOiX_zhmviQhPEYR2wOO-H61AeWchttp://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGLR0njck8GJoQU9zQbXZbR0NA3gMEuuVn_g-h7npff-BLMvQp
Parfois les deux germes sont associés. Il s'agit de germes très contagieux qui infectent la peau spontanément ou par grattage. La diffusion à l'entourage se fait par voie externe : jeux, soins, toilettes.

4. Quels facteurs de risque ?

 La vie en collectivité – crèche, scolarité, colonie de vacances – crée des conditions favorables à la dissémination de l'impétigo dans l'entourage. C'est pourquoi une bonne hygiène des mains doit être imposée aux enfants et aux personnes qui les encadrent.

Les personnes immuno-déprimées( capacités de défense de l’organisme réduites) ou atteintes de maladies chroniques (diabète, par exemple) présentent moins de défense vis-à-vis des agressions extérieures et une infection cutanée extensive doit toujours être redoutée.
Le manque d'hygiène et les mauvaises conditions sociales, presque toujours associées, expliquent la diffusion de l'impétigo chez les personnes malnutries et non soignées.
L’impétigo est favorisé par la vie en collectivité et les baignades fréquentes en eau chaude, la propagation se faisant par contact externe à partir d'un enfant déjà atteint.
 5. Quelles complications ?
 L'impétigo est une maladie presque toujours bénigne. Très exceptionnellement, il peut être à l’origine de complications cutanées ou générales.
- La glomérulonéphrite est une maladie rénale qui complique l'impétigo d'origine streptococcique. Cette cause de glomérulonéphrite, très rare en France, débute trois semaines après l'impétigo et peut être dépistée par une analyse d'urine à la recherche de la présence de protéines (protéinurie).
- Le syndrome « toxinique » – forme grave de la maladie – se traduit par des lésions différentes de celles de l'impétigo classique. Les enfants atteints sont toujours très jeunes et ont de grandes nappes érosives décollées avec un fond très rouge. Cet aspect particulier est dû à la fabrication d'une toxine par le staphylocoque responsable.
Moins grave, l’impétigo peut réapparaître chaque année au moment de l’été : il s'agit en fait plus souvent d'une impétiginisation, c'est-à-dire de la surinfection de lésions de grattage (piqûre de moustique, petites plaies). Le traitement sera le même, mais il faut empêcher la surinfection par un traitement antiprurigineux et antiseptique préventif.
  6. Quel traitement ?
Le traitement de l'impétigo est essentiellement local mais, parfois, un traitement par voie générale est nécessaire. Il a pour but de faire disparaître les germes et leurs foyers afin d’éviter une propagation et des complications locales ou générales.
Le traitement d'un impétigo limité (quelques croûtes) est local : désinfection et ramollissement des croûtes deux fois par jour avec une solution antiseptique (chlorhexidine, hexamidine) puis application d’une antibiothérapie locale sous forme de pommade. Le traitement sera poursuivi 4 à 5 jours après la disparition de toutes les croûtes.
Le traitement par voie générale s'impose chez l’enfant très jeune ou dès lors que les lésions s'étendent. Les antibiotiques utilisés doivent être actifs sur les deux bactéries responsables : streptocoques et staphylocoques. La durée du traitement est de 10 jours.
Ce traitement s'accompagne de règles d'hygiène rigoureuse : désinfection des mains après les soins, brossage des mains et des ongles chez tous les membres de la famille.

7. Comment vivre avec ?

 Compte tenu du caractère hautement contagieux de l'affection, des mesures de prévention et d'hygiène sont indispensables.

Dans toutes les collectivités, la toilette des mains doit être rigoureuse aussi bien pour les enfants que pour les personnes de l'encadrement. En cas de contamination, les ongles doivent être coupés courts et bien brossés. Les sous-vêtements doivent être changés fréquemment.
Lorsqu'un enfant est atteint d'impétigo, il faut examiner tous les autres enfants de la famille. Il ne faut pas hésiter à le signaler soit à l'école, soit à la crèche afin d'effectuer un dépistage et d'assurer une prise en charge dans les meilleurs délais.
L'éviction scolaire est indispensable pour éviter la propagation de l'infection. Elle est maintenue tant qu'il existe des lésions cutanées.

8. Vos questions

L’impétigo est-il contagieux ?
Oui. C’est une affection très contagieuse qui nécessite de prendre et de respecter les plus grandes précautions pour en limiter la diffusion.
Comment limiter la diffusion de l’impétigo ?
Au début du traitement il est préférable d’isoler l'enfant et avant tout de ses frères et sœurs. L’enfant ne doit pas aller à l école, à la crèche ou en colonie de vacances tant qu'il existe des lésions cutanées. Pour limiter la diffusion le meilleur moyen reste également de débuter rapidement un traitement local et parfois général.
L’impétigo peut-il récidiver ?
Les récidives sont rares mais pour cela il est nécessaire que le traitement soit correctement suivi, que les règles d'hygiène sont appliquées et pour cela qu’elles soient bien comprises et qu’il n'existe pas de foyers d'impétigo non pris en charge dans l'entourage.
L’impétigo est-il une maladie grave ?
Non c'est une infection cutanée fréquente chez l'enfant, surtout en période estivale ;
L’impétigo est-il la traduction d’un mauvais état de santé ?
Normalement non mais il n’en reste pas moins vrai que la fréquence de survenue semble plus importante chez des enfants en mauvaise santé ; des lésions d'impétigo qui ne guérissent pas, qui récidivent ou s’étendent doivent faire rechercher un diabète en dosant la glycémie lors d’une prise de sang.

9. Quelle spécialité concernée ?

Dermatologie et vénéréologie
La dermatologie est la spécialité de la médecine qui, selon la définition européenne de 1995, comprend « le diagnostic, le traitement (à la fois médical et chirurgical) et la prévention des maladies de la peau, du tissu cellulaire sous-cutané, des muqueuses et des annexes de la peau (poils, cheveux, ongles) de même que des manifestations cutanées des maladies systémiques. Elle comporte aussi la promotion de la bonne santé de la peau ». De nombreuses maladies dermatologiques étant liées, de près ou de loin, à d’autres affections, les dermatologues travaillent souvent en collaboration étroite avec des médecins spécialisés en médecine interne.
La vénéréologie prend en charge les maladies sexuellement transmissibles dans tous leurs aspects. L'infection VIH/SIDA domine actuellement ce secteur. Mais il ne faut pas confondre la vénéréologie et la sexologie qui, elle, s’intéresse aux troubles de la sexualité.
Par ailleurs, la dermatologie esthétique et cosmétique est, aujourd’hui, un domaine en pleine expansion : peelings, laser, épilation, injections correctrices, etc.
L'impétigo est une infection superficielle de la peau causée par une bactérie. Cette infection est très contagieuse.
L'impétigo touche surtout les enfants et se développe le plus fréquemment sur le visage, néanmoins on le retrouvera aussi chez l'adulte et dans d'autres localisations (tronc, extrémité des membres). L'impétigo peut donc survenir partout!

Quelles bactéries sont impliquées dans l'impétigo?
Les deux bactéries couramment responsables sont le staphylocoque doré et le streptocoque béta hémolytique du groupe A. Ces bactéries peuvent être présentes ensemble ou séparément.
Quels sont les facteurs favorisant l'impétigo?
·         la chaleur
·         l'humidité
·         le manque d'hygiène
·         une piqûre d'insecte
·         une maladie cutanée préexistante (eczéma, dermite de contact, mycose...)
Quel est le traitement de l'impétigo?
L'impétigo se traite par une antibiothérapie locale pendant environ une semaine (ou selon l'avis de votre médecin)
Après avoir nettoyé les croûtes avec un désinfectant ou du savon, on appliquera une crème antibiotique sur les lésions et leur pourtour plusieurs fois par jour.
L'antibiotique actuellement recommandé est l'acide fusidique (Fucidin®). La mupirocine (Bactroban®) peut être utilisée mais ont la garde en réserve pour traiter des affections multirésistantes, ce deuxième antibiotique est de plus sous ordonnance.
                Dans des formes sévères ou étendues, le médecin prescrira parfois une antibiothérapie par voie orale pendant une semaine.
Comment éviter la contamination?
Eviter de mettre votre enfant à la crèche ou à l'école tant que les lésions ne sont pas sèches et que les croûtes n'ont pas disparu. Prévenez également le milieu scolaire ou la garderie car d'autres enfants ont pu être contaminés.
Laver régulièrement les mains du malade et de son entourage avec un savon désinfectant.
Laver soigneusement les ustensiles, les jouets, les tables, les chaises, les lunettes de WC. Ne pas partager les serviettes, draps et ustensiles de cuisine. Utiliser à chaque fois un gant de toilette et une serviette propre pour faire la toilette du malade.
Eviter les contacts intimes avec le malade.
Source:pharmadata.starconet.com


 





 


1 commentaire:

  1. Je suis assez audacieux parmi beaucoup d'autres pour affirmer qu'il existe maintenant un remède efficace à cette maladie, mais beaucoup n'en sont pas conscients. J'ai découvert que j'étais infecté par le virus il y a 3 mois, après un examen médical. Mon médecin m'a dit et j'ai été choqué, confus et senti comme si mon monde s'était effondré. Je mourais lentement à cause de l'annonce de mon médecin, mais il m'a assuré que je pourrais quitter une vie normale si je prenais mes médicaments (car il n'y avait pas de remède médical contre l'herpès). Je suis allé des églises aux églises, mais j'ai vite constaté que mon cas avait besoin d'une attention urgente car je devenais maigre à cause de la peur de mourir de sitôt. Dans le but de trouver une solution durable à ma situation, j'ai cherché des solutions dans le monde des plantes. Je suis allé en ligne et j'ai cherché tous les tradomusiciens puissants que je pouvais sévir, car j'ai entendu dire que les herbes africaines avaient un remède contre le syndrome d'herpès. C'est après un peu de temps à la recherche sur le web que je suis tombé sur un Dr Itua (un puissant médecin africain à base de plantes), qui a offert de m'aider à un prix monétaire. Je devais me conformer car c'était mon dernier arrêt de bus pour recevoir une guérison parfaite. Ma dernière résolution était de prendre ma vie tout seul, si ce plan échouait. Finalement, cela a bien fonctionné. Il m'a donné quelques étapes à suivre et j'ai méticuleusement exécuté toutes ses instructions. Le mois dernier, pour être précis, je suis retourné à l'hôpital pour effectuer un autre test et à ma grande surprise, les résultats ont montré que négatif, Dr Itua peut guérir la maladie suivante ... Cancer, VIH, herpès, hépatite B, hépatite inflammatoire, Diabetis, Fribroid, Get Your Ex Retour, Vous pouvez vous libérer de ce virus de l'herpès en consultant ce grand médecin à base de plantes africaines via cet e-mail: drituaherbalcenter@gmail.com ou appelez et whatsapp lui sur +2348149277967 Il vous aidera et son herbe le médicament est sûr. il a le remède contre toutes les maladies. Vous pouvez me parler sur INSTAGRAM..tashamoore219 ....

    RépondreSupprimer